Le Pacte des Oubliés

Guilde RP sur Guild Wars 2
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le premier Dimanche du mois : Réunion HRP Discord - 21h
Le dimanche : Mission de guilde et réunion RP - 21h

Partagez | 
 

 [Vision 29/03/16] Kurth et la perte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurth

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/02/2016
Age : 23

MessageSujet: [Vision 29/03/16] Kurth et la perte    Mar 29 Mar - 13:23

Alors que l’escouade composée des membres du Pacte s’aventure plus en profondeur dans la grotte, suivant l’étroit couloir qui serpente dangereusement, ils laissent leurs pas les mener vers une ouverture sur une grande salle. De l’autre côté de cette dernière se trouve le fruit de leur recherche. Assit sur un trône se tient un homme visiblement mal en point, à ses côtés, Jared semble le protéger, arc en main.

L’homme assit sur son trône lève lentement la main, dans un geste trahissant une certaine faiblesse, pointant les intrus… Soudain l’ombre s’abat dans l’esprit de tous, recouvrant leur vision et chassant leurs véritables pensées.

Dans le courant de l’année 1316….
Tribunal militaire de Kryte

Les ombres sont encore présentes, tout est noir dans l’esprit du Colosse, mais il perçoit des sons, d’abord semblables à une cohue inaudible, avant de s’éclaircir et résonner aux tympans de Kurth. Trois coups secs se font entendre, dans un coin, suivit d’une voix forte.

« Silence ! Silence ! Le jury va rendre son verdict. »

Peu après le son, les images apparaissent, s’échappant du flou pour devenir de plus en plus net. Kurth est au centre de la salle, vêtu de son uniforme de Séraphin. Face à lui, un jury composé de deux hommes et une femme, eux aussi en uniforme et lourdement décorés. Tout autour, peu de présents, mais ces derniers ont le regard vissé sur l’Ours.

« Soldat Kreitzer. Votre dossier ne nous est plus inconnu. Ce n’est pas la première fois que l’on nous parle de votre cas. »

L’homme au centre ouvre un épais dossier, replace ses lunettes sur son nez dans un mouvement rigide.

« Vous avez dépassé les limites cette fois. Nous avons fermé les yeux sur les nombreuses plaintes à votre encontre pour des cas de violence, mais cette fois, c’en est trop. Votre acte à l’encontre d’un Séraphin de votre unité est la goutte d’eau faisant déborder le vase. Le Soldat Faure se trouve actuellement à l’hôpital et son dernier diagnostique lui interdit de reprendre les armes pour une durée indéterminée. »

L’homme au centre, visiblement âgé détourne le regard de Kurth et semble se prononcer au reste des présents.

« Le Soldat Faure est, pour l’heure, meurtrie de nombreuses fractures à la mâchoire, aux côtes et à la hanche. Il a subit un lourd traumatisme crânien et ne peut marcher sans assistance. La raison ? Une dispute engageant le Soldat Faure et le Soldat Kreitzer. »

Un lourd silence prend place suite aux propos de l’homme, l’assemblée semble braquer son regard sur Kurth, qui se trouve au centre. L’homme ciblé semble jeune, mais en impose déjà par son physique, certains grimacent, s’imaginant être à la place de la victime entre les mains de ce Colosse.

« Néanmoins, vos supérieurs sont formels. Vous êtes un élément plus qu’indispensable au sein de l’armée de Kryte, vous avez réussi à démanteler plusieurs cellules avec votre unité… Pour cela, nous ne pouvons vous retirer votre insigne. L’armée de Kryte a besoin d’homme, qu’ils soient téméraires et violents, la Kryte a besoin d’homme pour la défendre et ma parole reprend celle de mes confrères. Soldat Kreitzer, voici la sentence… »

Soudain, le voile s’obscurcit de nouveau, les chuchotements des présents redeviennent inaudibles et seule la voix du meneur de séance résonne dans le crâne du Séraphin.

« Vous rejoindrez l’unité Disciplinaire d’intervention au Front, dès demain à la première heure. Ils sauront vous calmer, j’en suis persuadé. »

Les mots font échos quelques secondes, avant de laisser place à des sons bien différents.

Année 1327, saison du Zéphyr.
Les Hinterlands harathis.

L’esprit tourmenté, Kurth toujours plongé dans le noir entend des fracas d’armes et d’armures, des hennissements et des cris de douleur. Là encore, peu à peu la scène se dévoile à son regard. Le marbre du Promontoire laisse place à une végétation plus dense. La fumée épaisse pique les yeux du Géant et l’odeur de mort s’engouffre dans ses narines. Le temps de s’y habituer, une voix interpelle Kurth.

« Toi ! Humain… Tu rejoindras les tiens… dans une mort lente et douloureuse. »

L’esprit encombré, Kurth fait volte-face au Centaure, armé d’un bâton. Autour de lui des visages qu’il connait bien. Des membres de son unité, décimée, certains sont empalés sur des lances, d’autres sont séparés en deux et pour les plus chanceux, leurs corps sont martelés de coups de sabots.

Les souvenir reprennent peu à peu place dans la tête de l’Ours, la haine monte subitement avant de s’emparer du corps de Kurth. Animé par ce qu’il a souvent tenté de contrôler, le Colosse s’élance vers son agresseur. A mesure qu’il se rapproche, la scène s’obscurcit de nouveau, ne laissant que les deux combattants dans une ombre opaque éclairée d’une fine lueur distante se trouvant derrière le Centaure.

« Tu penses pouvoir retarder ta mort ? Pauvre Humain… Je vais t’anéantir. »

Alors que le Chaman, bien trop sûr de lui, laisse approcher le guerrier ce dernier frappe de l’une de ses lames crantée en direction des pattes avant, laissant sa colère s’exprimer. Emporté par sa fougue et sa force, la lame sectionne brutalement la patte qui s’envole à quelques mètres plus loin, arrachant un cri de douleur au Centaure qui prend appui sur son bâton. Déstabilisé la créature tente d’invoquer un sort, mais la seconde frappe en provenance de la gauche vient suivre sa consœur dans un autre mouvement circulaire. La patte du chaman ne cède pas, mais il ne manque pas grand-chose, l'hybride manque de s’écrouler lourdement au sol.

Hurlant de rage, Kurth marque un écart sur la gauche, levant ses deux lames pour asséner un puissant coup de haut en bas, en direction de la colonne et de la nuque de son ennemi. Surprit par la rapidité du Soldat, le Chaman essaye de se protéger de l’assaut, invoquant un mur de  pierre, peu solide face à la masse lancée qui le brise et porte son coup dans un craquement d’os terrifiant qui résonne en échos dans l’esprit de l’homme.

« Tu as pris mes frères Centaure !!! Et tu oses croire pouvoir arrêter la Mort quand tu la vois ?!! Je vais t’arracher la tête et l’envoyer à ton chef ! »

Grogne le Colosse alors qu’il retire sèchement les lames du corps de l’animal. Assoiffé de sang et aveuglé par sa rage, il ne voit pas la main du Chaman qui se dresse, provoquant une onde de choc violente qui le repousse vers l’arrière. Secoué, mais se relevant encore, Kurth s’élance en direction du Centaure, qui peine à tenir debout, la peau ruisselante de sang écarlate et la chair quelque peu à vif.

En pleine charge, les deux lames en avant et visant le torse du Centaure, Kurth n’a pas le temps de voir le second mur de pierre se dresser devant lui, subitement. Emporté dans sa charge, il enfonce ses lames crantées qui restent plantées. Ne pouvant s’attarder à les retirer et porté par sa haine, le Colosse délaisse ses armes et contourne le mur d’un pas rapide, surprenant la créature. Lancé à pleine vitesse, jouant de sa force et d’un mouvement sec de corps, il envoie son lourd poing ganté en direction de la mâchoire du centaure qui craque sous le coup.

Profitant de l’ouverture, Kurth grimpe sur le dos de l’hybride et serre sa prise autour du cou de l’animal, le menant peu à peu dans l’inconscience.

« Je vais te… briser »

Lâche le Colosse, continuant de serrer sa poigne tout en tirant la tête du Centaure, inconscient vers l’arrière. Soudain… La lumière absorbe les combattants et Kurth se retrouve dans la pièce, entouré des membres du Pacte, les bras croisés comme s’il tenait encore le cou du Centaure. Secoué par la vision et la haine qui a pris part de son corps, il fait rapidement volte-face ramassant ses lames et s’avance en direction du responsable, laissant entendre un lourd grognement agressif sortir du heaume intégrale.

_________________
"Un héros n'a pas besoin de parler. Quand il s'en ira, le monde parlera pour lui."
Revenir en haut Aller en bas
 
[Vision 29/03/16] Kurth et la perte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La perte de PA, ça marche comment ?
» Me provoquer causa leur propre perte.
» [PC] Perte de connection au serveur... Ports ??
» Article d'une vision sur l'arcade
» [Tuto] Comment augmenter le champ de vision ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte des Oubliés :: ROLE PLAY :: Dossiers Archivés :: Dossier : Attila-
Sauter vers: